CONTEXTE

L’Association PERCaVie a été créée en 1996.
Elle a pour but la Préservation de l’Environnement et le Respect du Cadre de Vie.

L’Association PERCaVie mobilise tous ses moyens pour la sauvegarde de l’Abbaye Saint Nicolas. L’Association donne la
parole aux Vernoliens, à tous les amoureux de l’Abbaye qui s’inquiètent de son devenir et met son site web à votre
disposition en vous invitant à déposer vos idées et vos commentaires. Merci d’avance pour vos soutiens.

Le contexte

Mgr Nourrichard (évêque d’Evreux), a vendu le 15 juillet 2009 l’abbaye Saint Nicolas à la Communauté de Communes du
Pays de Verneuil-sur-Avre (CCPV) pour un montant de 600 000 euros.

Les projets de transformation du site ont suscité une vive émotion et une forte désapprobation parmi la population.
Percavie a déposé 3 recours au Tribunal Administratif de Rouen, écrit au Pape, au Ministre, à la Préfete etc.

La CCPV, avec l'accord du maire Monsieur Petiet, sans se soucier des souhaits des habitants, sans alternatives de projet,
sans études de marché, sans respect envers ce lieu, impose un projet immobilier à la découpe pour réaliser des
installations sociales :

- Des bâtiments neufs pour à une institution d’aide aux handicapés sur le potager
- 12 appartements HLM dans l’aile sud - 1 parking, des voiries etc.

Une enquête publique à été ordonnée par le maire, du 14 décembre au 15 janvier pour modifier le Plan d’Occupation des
Sols et rendre constructible sur le site de l’abbaye.
Le commissaire enquêteur a donné un avis défavorable le 23 janvier et le maire ne fera pas appel, leur projet tombe à
l’eau...

La requête de l’association Percavie

1 - Respecter le Patrimoine Architectural de l’Abbaye
2 - Sauvegarder l’Environnement de l’Abbaye
3 - Etudier un Projet Touristique et Culturel

 

Percavie souhaite infléchir les prochaines décisions et de redéfinir un projet plus conforme à l’intérêt général. Plutôt qu’une dégradation du patrimoine historique, bouclée hâtivement, sans concertation, nous souhaitons qu’une solution de haute
qualité permette de préserver l’abbaye, son parc et d'amorcer une économie touristique et culturelle grâce à la nouvelle
taxe de séjour.

Dans l’idée de conserver un aspect social, nous avons émis des projets intégrants la réinsertion de 15/20 personnes pour
les jardins et, en accord avec le passé du lieu, une ferme pédagogique, des gîtes rustiques, une restauration du terroir, la réalisation d’un jardin des simples dans l’esprit d’Hildegarde de Bingen. Des plantes tinctoriales et médicinales y seraient cultivées en agriculture bio dynamique. Le béguinage, des manifestations culturelles, des ateliers, du tourisme vert et des
aires de jeux pour les enfants seront prévus.

Un comité de pilotage de l’abbaye est formé, le secret reste de mise et la démocratie participative est encore absente.
Percavie s’inquiète de l’avenir de l’abbaye.

L’abbaye est un des fleurons de la région, elle doit garder son identité territoriale, de plus, Verneuil vient de recevoir le
fameux label touristique « 100 détours de France ».
Saisissons cette opportunité, sauvegardons l’abbaye Saint Nicolas, valorisons son potentiel touristique, culturel en créant
des emplois et prions pour un avenir meilleur.

L’Association donne la parole aux Vernoliens, à tous les amoureux de l’Abbaye de Verneuil-sur-Avre qui s’inquiètent de son devenir et met son site web à votre disposition et vous invite à déposer vos idées et vos commentaires. Merci d’avance
pour vos soutiens.

 

Jean-Marc Ferré
Président de l'association PERCaVie
Tél. : 06 07 84 25 75